Derniers commentaires

Cette page vous permet de laisser ci-dessous, via un commentaire, vos réactions sur le projet de Circuit à Gasques, sur l’Association Racine, son combat, etc…

Veuillez noter que votre commentaire n’apparaitra sur le site qu’après une validation de notre modérateur, afin d’éviter tout débordement.

L’Association Racine.

14 réponses à Vos réactions

  • Olivier dit :

    Nous traversons une grave crise financière et l’équilibre écologique de la planète est sérieusement menacé; ces évidences nous imposent, entre autre, un effort généralisé d’économie d’énergie…
    Dans ce contexte, le projet du circuit automobile de Gasques peut être ressenti, à juste titre, comme une provocation déplacée.
    Que quelques privilégiés veuillent imposer leur coûteux et tapageur divertissement sans aucune considération pour l’environnement -homme et nature- n’est pas acceptable.
    Ne pas réagir est, à mon avis, pour le moins un acte d’incivisme.
    Cette planète Terre qui nous donne la vie ne doit plus être le terrain de jeu de quelques égoïstes cupides et irresponsables.
    La prise de conscience progresse lentement mais sûrement, et grâce au pertinent travail de RACINE, le nombre des adhérents augmente et, aujourd’hui, ce ne sont plus seulement les personnes proches des nuisances sonores prévues qui réagissent.
    Soyons donc aussi de plus en plus nombreux à nous demander quelle planète allons-nous laisser à nos enfants.
    Dans cet esprit, je vous invite à écouter cette fille de 12 ans s’exprimer à l’ONU: http://www.youtube.com/watch?v=5JvVf1piHXg
    et à découvrir un homme de 74 ans Pierre Rabhi: http://www.pierrerabhi.org/blog/

    Bonne journée à tous et que le bon sens l’emporte.

  • Cl dit :

    Je ne pensais pas que quelqu’un puisse un jour imaginer un tel projet dans le havre de verdure de Gasques. Tous les meilleurs arguments commerciaux ou politiques ne pourront pas me convaincre de la valeur que le circuit ajouterait à la région, mais enfin, tout a été dit dans ce blog. Je suis confiant sur la suite et je salue Monsieur le Maire pour sa position bien claire sur la question.
    J’espère que Mr et Mrs Hart seront sensibles à tous les arguments de bon sens exprimés par les différents intervenants, et qu’ils revisiteront leur projet.

  • Flo dit :

    Bravo pour votre démarche !
    Il faut arrêter de polluer la planète et les régions encore vertes et
    agréables à vivre.
    La campagne de Gasques est belle et reposante.
    C’est un lieu propice aux randonnées et aux ballades familiales et non
    pas au bruit et à la pollution .
    Préservons la.
    Flo

  • Martine dit :

    « Des petits tours, des petits tours, encore des petits tours… »
    Des petits tours de voiture, évidemment !

    Comment peut-on venir de si loin, s’arrêter devant un paysage, s’installer dans
    une demeure pour profiter de ce même paysage,
    et quelques temps après, vouloir le défigurer avec un circuit de voitures ?
    D’ailleurs, que ces voitures soient homologuées ou pas, ce n’est pas mon
    problème, c’est même combat ! Je n’en veux pas.

    Ce projet n’a rien à voir avec l’écologie. Encore moins avec le progrès. On peut
    en effet concevoir de défigurer un environnement pour l’intérêt collectif (par
    exemple, un train ou un aéroport). Mais dans ce cadre bien précis, il s’agit
    tout simplement de satisfaire le plaisir égoïste de quelques personnes
    certainement privilégiées financièrement et qui n’ont rien d’autre à penser qu’à
    elles-mêmes.

    Allez faire votre circuit ailleurs, là où il doit être, à côté d’une grande
    ville, là où la nature est inexistante et où le bruit est déjà assez conséquent,
    là où les personnes sont tellement résignées qu’elles ne bougeront pas le petit
    doigt pour dire non.

    Je suis venue ici à Gasques pour être en paix, loin de la ville, pour me
    ressourcer dans une nature à la fois bienveillante et un peu sauvage.
    Je ne pensais pas qu’un jour, je dirais ça, mais dans ce cadre là, je suis
    conservatrice. C’est-à-dire que je VEUX CONSERVER Gasques dans l’état où il est
    aujourd’hui. Mieux encore, je suis bien DETERMINEE à ce que cela reste en
    l’état.
    A bon entendeur, salut.

    Martine

  • Madupuy dit :

    Bonjour à tous

    C’est un ami qui m’a fait connaitre le site de « Racine », je suis originaire du Sud Ouest et je réside avec ma petite famille en Bourgogne, prés d’Alésia. Depuis le mois de novembre nous nous battons nous aussi contre la construction d’un circuit automobile, notre association » Sentinelles de l’Auxois » crée le 11/11/11 compte aujourd’hui 400 adhérents, nous avons à ce jour récolté 1700 signatures( 850 sur internet et autant à travers nos campagnes d’information). A celles et ceux qui croient qu’un circuit permet à l’économie locale de se développer, demandez aux gens qui habitent prés du circuit de Prenois en Bourgogne, le prix des maisons de cette proche banlieue de Dijon a chuté, les petits commerces voient les propriétaires des belles et grosses voitures défiler devant chez eux pour aller loger et manger dans les hotels de luxe de la ville toute proche. Demandez aussi aux citoyens habitant aux abords du circuit de la bresse , là un politique actuellement ministre a écrit au préfet de région afin que soit pris en compte le « désaroi » de la population. Il y a assez de circuit en france sous utilisés pour permettre à de riches propriétaires de bolides de faire du roulage. Construire un circuit aujourd’hui est une aberration , c’est d’un autre temps. Notre site: http://www.sentinellesdelauxois.com, là vous trouverez nos coordonnées et si vous le désirez nous pourrons échangé sur notre lutte.

    cordialement

    Alain M

  • Charles Henri CLAUSEL dit :

    Je ne suis pas surpris de la réaction des Hart à propos de la lettre Racine.Celle ci est tout de même très agressive .Il faut parfois savoir se mesurer car les conflits ne sont jamais bon,se n est pas à vous que je vais apprendre ça.
    Cette commune jusqu a présent si paisible va peut être connaitre une division provoqué par vous.

    • Cher Monsieur,
      L’agressivité de notre lettre ouverte est à la hauteur du sentiment de trahison et de colère que nous avons ressenti en découvrant la transformation totale du projet initial. C’est d’ailleurs ce que nous expliquons à Monsieur et Madame HART, et à Monsieur AITKEN dans notre courrier. Sachez que nous n’avons eu connaissance de ce changement d’orientation, qu’à l’occasion de l’enquête publique, alors que les pétitionnaires avaient lancé la procédure de demande d’aménagement du circuit, dans le cadre de leur nouveau projet global, un an auparavant. Ceci explique notre réaction, certainement rude, mais non diffamatoire. Dans cette affaire, ce sont les riverains du site concerné et les personnes habitants à proximité qui sont les agressés. Il est naturel qu’ils se défendent et il se pourrait que votre vision soit différente si vous étiez dans ce cas.
      Vous dîtes craindre une division de cette commune si paisible par notre faute. Nous répondons que si la SCI du circuit de Gasques s’était tenue à la réalisation de son projet initial, nous ne serions probablement pas arrivé à cette situation. Il existe un proverbe qui dit : « qui sème le vent récolte la tempête ». Qui a semé le vent ?
      Très cordialement.
      Le Conseil d’Administration

  • WENGER Alexandra dit :

    Vous voulez que je vous dise franchement ce que j’en pense, et cela n’engage que moi, vos revendications ne sont pas fondées sur des incidences profondes. Quand vous parler de la loi sur l’eau, au fond de moi, je souris ! l’autoroute A62 développe beaucoup plus de pollution et avez-vous formulez de telles actions contre son élaboration ? La centrale nucléaire ? avez-vous également agi ? Et les chauve-souris, elles vivent la nuit ! la journée, elles dorment ! les insectes n’en parlons pas… Vous êtes là à pinailler sur la modification d’un projet de départ qui n’a rien de semblable à l’arrivée. Vous devriez savoir que les idées viennent au fil de l’avancée d’un projet et qu’il subit tout au long de son aboutissement plein de revirements de situations ! Et comme vous savez le faire si bien, vous allez chercher la petite faille dans mes dire comme vous l’avez fait sur le différents mails que vous m’avez envoyé sur ma messagerie perso et qui ne sont pas visibles sur votre site. relisez bien l’ensemble des mails que j’ai reçu et si vous avez l’esprit d’analyse, vous comprendrez où je veux en venir… surtout sur nos échanges à propos du circuit de Bretagne que je connais bien. Vous allez encore dire que j’ai un ton accusateur mais vous vous trompez. J’analyse, je prends les éléments en compte ! Bien à vous…

    • Madame,
      Quel dommage que vous n’ayez pas saisi l’opportunité d’exprimer votre point de vue lors de la réunion publique. Néanmoins, il n’aura pas échappé à votre sagacité et à votre esprit d’analyse que l’association RACINE a été constituée en janvier 2012, dans le but suivant : « la préservation et la sauvegarde du patrimoine culturel, environnemental et architectural de Gasques et des communes voisines. » Cette création a été faite en réaction au projet de construction d’un anneau routier de loisir sur la commune.
      Vous conviendrez donc qu’il lui était difficile d’intervenir, de quelque manière que ce soit, dans les projets « d’infrastructures nationales », que sont l’autoroute A 62 et la centrale nucléaire de Golfech, et pourquoi pas aussi, dans le creusement du canal latéral à la Garonne. Et pour cause ! Mais restons sérieux. Vouloir mettre en parallèle, des aménagements d’intérêt public et un projet d’intérêt strictement privé, relève, me semble-t-il, d’une vision particulière de l’économie.
      Par ailleurs, vous qualifiez de « pinailleries » les critiques formulées à l’encontre de la transformation totale du projet initial. Chacun appréciera, mais je ne sais quelle aurait été votre réaction si EDF avait fait évoluer son projet, et construit 4 réacteurs au lieu des 2 initialement prévus sur le site de Golfech. (Se rapporter à votre avis sur l’évolution des projets). Heureusement, il existe des règles administratives permettant de légères modifications aux projets déposés, mais interdisant les dérives et les transformations, comme dans le cas présent.
      Vous faites également allusion à des mails qui ne figurent pas sur le site. Là aussi, il faut rester logique. Il est évident que la réponse « personnelle » au mail « personnel » que vous m’avez adressé,n’ont, par définition, pas vocation a être insérés sur le site. Il s’agit tout simplement du respect de règles de déontologie.
      En conclusion, (et pour clore toute polémique stérile), l’association RACINE a souhaité informer la population sur l’état actuel du dossier, sur les critiques qu’elle formule à l’encontre de la transformation du projet initial, sur les anomalies constatées lors de l’enquête publique et sur sa contre argumentation concernant l’avis du commissaire enquêteur. Elle a donné sa position en toute clarté, et chacun est libre d’y adhérer ou non. Vous semblez être favorable à la réalisation du circuit de Gasques, ou à tout le moins vous êtes opposée à l’action de l’association RACINE. C’est votre choix, votre droit le plus strict, et je le respecte.
      Je souhaite simplement que vous en fassiez de même à l’égard des membres de notre association.
      Très cordialement,
      Bernard CAUWEL, Membre du Conseil d’administration

  • mary-line reygade dit :

    bonjour je ne suis pas habitante de Gasques mais de Castelsagrat est je trouve cette idée absurde .
    nos campagnes doivent rester campagnes de tous cœur avec ce mouvement non au circuit .

  • Alexandra Wenger dit :

    Mesdames, Messieurs,

    C’est par hasard en surfant sur Internet que je suis arrivée sur votre site.

    Je voulais juste vous faire part de mon étonnement quant à vos diverses réactions.

    Originaire de Bretagne, près du petit village de Lohéac (35) où se trouve un complexe beaucoup plus développé et qui fait la joie de la population locale.

    En effet, ce complexe a permis à ce village de se développer d’un point de vue économique et touristique, ce qui lui a permis de réchapper à la fameuse désertification des campagnes.

    Je puis vous assurer que les habitants de ce village qui pour certains habitent à moins de 200 mètres des circuits comme vous pourrez le constater si vous consulter google maps, ne souffrent pas des nuisances que vous évoquez au travers de vos motivations de revendications.

    Je vous rassure, la nature et ses charmes est toujours présente !

    Essayez aussi de comprendre qu’à l’heure d’aujourd’hui, vu le contexte géographique de ce département qui souffre de désertification, d’un bassin d’emploi appauvri, je pense qu’un tel projet pourrait donner lieu à une dynamisation économique.

    Je me pose aussi certaines questions : pourquoi avoir laissé les investisseurs s’approprier un tel projet après enquête au final le déssaisir de ces finalités. Ce n’est pas très honnête.

    Vous vous positionnez réellement dans une dynamique de contradiction systématique, en d’autre terme, c’est tellement français de semer la pagaille et de revendiquer des projets pour casser les pieds (pour rester polie) du monde !

    Je suis certaine que mon message ne sera pas diffusé sur votre site car après analyse, il n’y a que des témoignages de personnes qui oeuvrent dans votre sens et je trouve que pour l’heure, ce n’est pas très démocratique, mais je fais une copie de ce mail que je vais envoyer également à votre mairie assorti des liens suivants :

    http://www.village-loheac.com/
    http://www.manoir-automobile.fr/welcome/

    En effet, j’ai toujours agi par transparence.

    Sincères salutations,

    Alexandra WENGER

    • Madame,

      Le hasard fait bien les choses, et je suis très heureux que celui-ci vous ait permis de consulter le site de RACINE. Pour ce qui me concerne, je considère que toutes les opinions sont respectables et je les respecte dès lors qu’elles sont exprimées sans mauvaise foi, sans procès d’intention, et en toute connaissance de cause. Les termes de votre mail démontrent que tel n’est pas le cas. Il suffit de vous lire pour comprendre que vous ne connaissez pas le dossier. Vous accusez l’association de malhonnêteté au prétexte qu’elle s’oppose au projet après l’avoir accepté, mais si vous aviez connaissance de la réalité des faits et de la transformation totale du projet, vous ne profèreriez pas de telles inepties. Vous parlez de désertification de notre campagne, si vous aviez pris la peine de vous rendre sur place, vous constateriez qu’il n’en est rien. Votre adresse électronique laisse à penser que vous résidez dans le 82, vous savez donc bien que notre campagne ne ressemble pas au « désert Breton » que vous décrivez.
      Par ailleurs, vous mettez en exergue la joie et la satisfaction des habitants de LOHEAC de vivre et de profiter d’un complexe plus important que celui prévu à Gasques. Je pourrais prendre cette affirmation en considération si vous habitiez à Lohéac, et je vous trouve bien présomptueuse de vous exprimer au nom des habitants . Vous faîtes également un procès d’intention à l’association RACINE en affirmant que votre message ne sera pas publié. En consultant à nouveau, par hasard, son site, vous constaterez que la démocratie fait partie des valeurs qui l’animent.
      Enfin si vous souhaitez prendre connaissance de la réalité du dossier, je vous conseille d’assister à la réunion d’information qui aura lieu le vendredi 23 mars à la salle des fêtes de Gasques, à 20h30.

      Bernard CAUWEL, membre du Conseil d’Administration

  • Marie Joelle Prouzet dit :

    Je n’en reviens toujours pas !!!! Nous habitons le Moulin de Carretou depuis plus de 2 ans maintenant ……… nous avons mis 1 an 1/2 avant de trouver ce havre de beauté et de paix !!!!!!! Pas question qu’un circuit automobile vienne troubler cette tranquillité et détruire un si joli coin !!!!!! Prête à tout pour contrer ce projet !!!!!!!!!!!!!!

  • Mme Patricia GEARY dit :

    C’est une idée horrible !
    (1) Cet anneau routier chasserait les oiseaux des bois – les rossignols, les loriots dorés, les coucous – et il chasserait des animaux sauvages dont les chasseurs ont besoin.
    (2)La route entre Lalande et Castelsagrat est utilisée souvent par des cyclistes et quelquefois par des randonnées et des promenades à cheval.
    (3)Il y aurait des queues pour le parking qui causeraient des embouteillages et peut-être des accidents de la route – parce que la route là est très étroite.
    (4)Les grandes autos et les remorques des participants causeraient une majoration du coût d’entretien de la route.
    (5)Qu’est-ce que les agents immobiliers désintéressés pensent quant aux effets sur la valeur des propriétés à proximité ?
    (6) Est-ce que les Hart ont tenu compte du dédommagement pour les gens qui seraient serieusement atteints par le bruit et la circulation?
    J’ai pris ma retraite et j’ai acheté ma maison ‘Lasbardelles’ en 2002. La cousine de mon père habitait près de Montcuq depuis 1968 jusqu’au sa mort. Mon ex-mari et moi nous sommes venus souvent dans cette région depuis 1968.Naturellement, j’ai choisi cette région pour ma retraite en 2002 (avec mon amoureux !) J’ai choisi cette région pour la tranquillité et la beauté.
    Le projet des Hart a détruit notre bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visitor Stats

Depuis le 30/01/2012,
33957 personnes
ont visité le site de l'Association Racine.

Nombre d’adhérents

Au 24 février 2017:
192
personnes ont adhéré à l'association Racine

*** Bulletin d'adhésion***

Diaporama

2ème journée RACINE le 1er septembre 2013 :

Calendrier

novembre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930